Rivière Saint-John à Fort Kent

Rivière Saint-John à Fort Kent

Sifroid et Joseph (José) Nadeau, fondateurs de la ville de Nadeau dans la vallée de Saint-John 

 

Deux des enfants de Jean-Baptiste Nadeau et de Marie-Anne Albert sont connus comme fondateurs de villes locales dans la vallée de Saint-John, Sifroid est l’un des co-fondateurs d’Eagle Lake et Joseph (José) est l’un des fondateurs de Fort Kent.

 

Sifroid Nadeau

Sifroid Nadeau apparaît dans les registres paroissiaux de Saint-Basile sous le nom de «Cifroi» né le 5 août 1804 et baptisé le 25 mars 1806 à Saint-Basile, Nouveau-Brunswick, Canada. On pense que Jean-Baptiste et sa famille vivaient à Saint-Hilaire, au Nouveau-Brunswick à cette époque.

Selon James-C. Ouellette dans son livre «Eagle Lake, The History of a Lumbering Town in Aroostook County, Maine», Sifroid était le fondateur d’Eagle Lake.  Sifroid était déménagé à Eagle Lake après avoir été expulsé de la terre qu’il cultivait à la jonction des rivières Fish et Saint-John.  Ce terrain avait été pris pour construire un blockhaus, le Fort Kent Blockhouse.

Les premiers colons européens d’Eagle Lake ont été Sifroid Nadeau (en 1836), un Canadien-français, et Richard Woods, un Irlandais, qui est venu en 1840.  Le nom de la ville proviendrait «des nombreux aigles à tête blanche qui fréquentaient l’endroit». Lorsque le major Hastings Strickland partit en 1839 avec ses soldats pour la frontière nord-est du Maine, ils campèrent à la frontière d’un lac sans nom.  Ils furent impressionnés par le troupeau d’aigles à tête blanche survolant le lac et décidèrent de le nommer «Eagle Lac»Eagle Lake a été organisée en tant que plantation en 1856 et ensuite en tant que ville en 1911 …

Sifroid Nadeau a épousé Margaret Michaud, la fille de Jean-Romain Michaud et de Marie-Marthe Caron, le 8 novembre 1842 à Saint-Basile. Il est tout à fait possible que le mariage ait été célébré à la chapelle Sainte-Luce à Frenchville, Maine, et inscrit au registre paroissial de Saint-Basile, car Sainte-Luce n’est devenue une paroisse à part entière que l’année suivante. Sifroid est décédé en 1873 à Eagle Lake, Maine. (La lignée maternelle ancestrale de Ken Roy descend de Sifroid Nadeau) …

https://www.royandboucher.com/tng/histories/nadeau_town_founders.php

http://www.upperstjohn.com/aroostook/EagleLake.htm

 

Joseph (José) Nadeau

Joseph (José) Nadeau se retrouve également dans les registres paroissiaux de Saint-Basile, né le 22 février 1809 et baptisé le 4 avril 1809. Selon la tradition orale, il fonde «La Grande Décharge», aujourd’hui connue sous le nom de Fort Kent en 1829. Le fort Kent est situé là où la rivière Fish rejoint la Saint-John.  La ville a été nommée Fort Kent ou un blockhaus que les États-Unis ont érigé au moment de la soi-disant guerre d’Aroostook, en 1841, en l’honneur du gouverneur de l’époque du Maine, Edward Kent.

 

 

Le fort Kent a été colonisé pour la première fois par des réfugiés acadiens et français.  Le premier colon sur le territoire maintenant inclus dans la ville, appelé par les Français, «La Décharge», était José Nadeau, qui est venu en 1829 et a construit une maison en rondins …

 

 

En 1833, à Saint-Basile, José a épousé Séraphine Martin, fille de Chrysostome-Thomas Martin et de Marie-Luce Cyr …

Il épousa ensuite Alice White, la fille de Michael White et de Mary Kavanaugh, le 6 mars 1848. Dans «Les Mariages de Frenchville (1843-1970) Sainte-Luce» de Léon Guimond, Alice porte le nom d’Élizabeth.

Deux des frères de José et une de ses sœurs vivaient également à Fort Kent: Sifroid, Fabien et Olive

http://www.upperstjohn.com/aroostook/fortkent.htm

 

 

Sources : Cet article écrit par Ken Roy, a été initialement publié dans le Saint-John Valley Times en 1998

INFO-Nadeau, 29e édition, 15 août 1998, envoi de M. B. Fernand Nadeau # 802, d’Edmundston, N. B.